Panneau : port du masque obligatoire

- Catégories : Actualités

Face à l’urgence sanitaire et à la menace de résurgence de la pandémie de la Covid-19, les autorités françaises ont émis un décret rendant le port du masque obligatoire en lieu clos. Ce décret est paru le samedi 18 juillet 2020 au Journal Officiel pour être appliqué dès le lundi 20 juillet 2020.

Qu’est-ce qui a motivé cette décision ?

Le décret gouvernemental a été décidé dans le cadre d’un principe de précaution. D’une part, les statistiques récentes semblent indiquer un frémissement négatif en terme de contamination au coronavirus, même si cela ne se traduit pas par un accroissement des hospitalisations. Cela s’explique par le fait que les nouveaux cas se révèlent plutôt au sein d’une population jeune, qui ne se retrouve pas majoritairement en situation de détresse respiratoire, nécessitant de se rendre aux urgences hospitalières. D’autre part, cette pandémie ne semble pas avoir dévoilé tous ses mystères. De fait, le 6 juillet 2020, quelques dizaines de scientifiques ont fait part à l’Organisation Mondiale de la Santé de leurs observations :

Qu’ont observé les scientifiques ?

Les rapports statistiques étudiés par ces scientifiques semblent démontrer la fréquence importante de contamination au virus en milieu clos. Ce n’est pas on le sait, la seule voie de transmission, les projections de gouttelettes et les mains porteuses de virus étant toujours un vecteur de la maladie. Mais le corps scientifique note que la présence de différentes personnes non masquées dans un lieu clos est un facteur dangereux. Il a donc fortement recommandé d’intervenir sur l'aération régulière des appareils de climatisation, sur celle des pièces habituellement fermées et d’exiger le port du masque dans ces endroits. La rapidité avec laquelle le décret a été pris, montre que tout le monde navigue à vue, mais que la prévention demeure le maître-mot.

masque chirurgical

Quels sont les établissements concernés par cette mesure ?

Le décret obligeant le port du masque en milieu clos concerne toute personne âgée de 11 ans et plus, qui se trouve dans un lieu public clos. Il s’agit en l’occurrence des établissements recevant du public (ERP) qui font partie de la liste suivante :

  • salles de spectacles, de théâtre ou de cinéma
  • salles de réunions, de conférence ou d’audition
  • boutiques, commerces de proximité et centres commerciaux
  • restaurants et débits de boissons (brasseries, bars, cafés, guinguettes,...)
  • hôtels, auberges, gîtes et pensions de famille
  • salles de jeux (casinos, cercles de jeux, clubs de carte)
  • centres de loisirs, centres de vacances ou établissements d'enseignement, d’éveil et de formation
  • bibliothèques publiques et centres documentaires
  • établissements de culte
  • administrations et banques
  • établissements sportifs couverts (gymnases, stades fermés,...)
  • musées et centres culturels
  • établissements publics de plein air
  • chapiteaux et tentes
  • hôtels-restaurants d’altitude
  • établissements flottants
  • refuges de montagne
  • marchés couverts
  • gares routières, gares ferroviaires, gares maritimes et aéroports

Comment signaler l’obligation du port du masque ?

Chaque responsable d’un ERP relevant d’une des catégories ci-dessus à l’obligation de mettre en place une signalétique à l’entrée de son établissement. L’accès à ce dernier doit en effet, être assujetti au port du masque. Pour avertir les visiteurs et les clients, il est impératif d’accrocher un panneau stipulant que le port du masque est obligatoire. Celui-ci doit être apposé sur la devanture de l’établissement, ainsi qu’à toute entrée extérieure, en guise de rappel. Ce panneau doit être positionné de telle sorte à être parfaitement visible par toute personne pénétrant dans les lieux. Attention, car à défaut, tout contrevenant s’expose au paiement d’une amende de 4ème classe. Il n’est pas inutile de rappeler que cette prescription s’impose aux personnes en provenance de l’extérieur, mais également à celles qui exercent leur activité au sein de cet établissement recevant du public.

Le panneau de port obligatoire du masque est de forme circulaire de 300 mm de diamètre. Son pictogramme explicite indique non seulement qu’il est obligatoire de porter un masque sur son visage, mais également comment il faut le porter. Il montre qu’un masque de protection contre le coronavirus doit recouvrir la bouche, mais également le nez. On voit en effet, trop souvent de nombreuses personnes mal poser le masque sur leur visage, le nez étant dégagé. Ce panneau ne risque pas de s’altérer sous l’effet de températures extrêmes, de rayons ultraviolets ou d'intempéries, parce que son matériau de fabrication est le PS choc. Il s’agit d’une matière polystyrène rigide et résistante qui ne craint ni l’abrasion, ni les éraflures, ni les chocs. Le panneau “port de masque sur le visage exigé” peut donc également prendre place à l’intérieur de l’établissement recevant du public, qu’à l’extérieur de celui-ci. L’accroche est facile à l’aide de clous, de colle, de rivets ou de vis. Il ne doit pas être situé trop haut, ni trop bas de la figure des gens, afin que ceux-ci puissent en déceler l’existence d’un seul regard au moment de leur entrée.