Les mesures de distanciation sociale impérieuses suite à la pandémie de la Covid-19, ont sensiblement modifié les habitudes de transport et de circulation dans les villes. Les transports en commun ont ainsi été délaissés au profit de la “petite reine” qui a envahi les rues urbaines. Indépendamment des avantages en matière de sécurité et de gestes barrière que permet l’usage du vélo, les citadins ont redécouvert le plaisir de pédaler. Ce, d’autant plus que les communes ont rapidement pris des dispositions pour aménager des pistes cyclables en rognant sur les voies de circulation habituellement consacrées à la voiture. Partout dans les villes françaises, on sent pointer le souhait de pérenniser ces nouvelles voies cyclables, afin de réduire l’usage de l’automobile et surtout de véhicules à moteur thermique dans le paysage urbain. Ces changements se sont très vite imposés comme une évidence aux yeux de tout le monde, tant se déplacer au guidon d’une bicyclette classique ou d’un vélo électrique est un agréable moyen de locomotion. La transformation des habitudes s’est profondément ancrée dans le quotidien des usagers, à tel point qu’un retour en arrière est désormais inenvisageable. Il n’y a qu’un seul impératif : celui de sécuriser ces nouveaux chemins urbains ouverts aux deux-roues, afin que les cyclistes puissent se déplacer en toute confiance et en toute sûreté. Cela passe par l’utilisation de balises d’alignement K5c.

A quoi servent les balises d’alignement K5c ?

Généralement utilisée en France pour signaler une zone de travaux ou la présence d’un danger temporaire, la balise K5c est parfaitement indiquée pour délimiter les zones réservées aux cyclistes. Cette balise routière est une signalisation de position. Son utilisation est fréquente sur les voies rapides et sur les routes à chaussées séparées. Elle le devient désormais en milieu urbain. La création de voies cyclables en parallèle des artères urbaines est facilitée par l’utilisation des cônes K5c. Que ce soit pour aménager des bandes sur les côtés ou un terre-plein central entre deux voies de circulation automobile, les balises d’alignement sont l’équipement parfait pour différentes raisons.

Les avantages des cônes K5c pour aménager une piste cyclable.

Il suffit d’un arrêté de circulation de la police pour modifier l’exploitation de la voirie. Ceci offre une grande latitude aux communes pour leur permettre de tester les nouveaux aménagements. Les expérimentations sont ainsi nombreuses, permettant d’adapter les chaussées aux besoins et aux préférences des usagers des deux-roues. Que ce soit en ville ou en rase campagne, il convient de signaler clairement aux automobilistes comme aux cyclistes, les séparations entre leurs voies respectives. Ces frontières doivent être clairement identifiables : rien de tel que les cônes K5c pour les matérialiser !

Les cônes K5c présentent une multitude d'avantages dans le cadre de la création de pistes cyclables :

  • ces balises d’alignement sont hautes : d’une hauteur de 1 224 mm et de 1 225 mm pour la balise avec tétine, elles sont de forme rectangulaire et disposées à la verticale. Elles sont de fait, parfaitement visibles lorsqu’on est au volant de son véhicule ou au guidon de son vélo. Le modèle K5c PEHD peut de plus, être surmonté d’une lampe de chantier à LED (disponible en option) ;
  • ces cônes sont à double face : même en cas de fort vent, les cônes demeurent parfaitement visibles de tous les côtés puisqu’ils peuvent pivoter sur eux-mêmes. Sur chacune de leurs faces, des bandes rouges alternent avec des bandes blanches obliques, à 45°. Ils sont de plus, munis d’un dispositif rétroréfléchissant de petite ou de haute intensité, respectivement repérables à 100 ou à 250 mètres, au choix, qui permet de les voir aussi bien le jour que la nuit ;
  • les panneaux de balisage sont légers : 1,5 kg ou 2,8 kg selon que le modèle soit en polypropylène recyclé ou en polypropylène à haute densité. Cette légèreté permet de déplacer les panneaux à volonté, de les manipuler facilement et sans effort, ainsi que de les stocker avec peu d’encombrement, puisqu’ils sont empilables.
  • notre équipement est sécurisant : parfait équipement de balisage, notre équipement est un gage de sécurité. Outre sa visibilité optimale, il résiste parfaitement aux collisions et il est conçu de telle sorte à ne pas causer de dommages aux véhicules en cas de choc.
  • Enfin, nos balises K5c PP et K5c PEHD sont parfaitement robustes. Elles sont adaptées à une utilisation en extérieur et sont insensibles aux intempéries et aux amplitudes extrêmes de température.

Les balises d’alignement offrent une grande stabilité.

Nos balises d’alignement sont parfaitement stables puisqu’elles s’adaptent sur un support qui accuse un poids de 28 kg. Ce socle est de couleur noire en PVC recyclé et recyclable et garantit une solide fixation du panneau sur la base. Ses dimensions sont les suivantes : 130 mm de hauteur, sur 750 mm de longueur et 375 mm de largeur. Trois trous de différentes dimensions sont installés pour convenir à toutes les circonstances : 80 x 40 mm, 60 x 60 mm et 40 x 40 mm. Le support de la balise est muni d’une poignée de préhension afin de pouvoir la saisir fermement des deux mains de chaque côté. Cette base offre enfin des propriétés de résistance et de durabilité comparables à celle du béton !